Image
Top
Navigation
27 septembre 2017

15 jours au Pérou : en vol pour Lima, découverte d’une capitale tentaculaire

EN VOL POUR LIMA

Temps pluvieux, c’est la course pour enregistrer les bagages, faire l’embarquement … Nous sommes partis un peu tard et il y avait un accident sur l’autoroute.

Dans l’avion vers une destination encore inconnue et la deuxième fois en Amérique du Sud.

L’émotion est forte : fatigue, peur de ne pas trouver le repos comme souvent après des périodes denses.

Le voyage suspend le temps habituel. Il permet la prise de conscience du cheminement de sa propre vie. Il ouvre de nouveaux horizons insoupçonnés. Lorsque l’on change de latitude, on prend du recul. On voit comment les autres vivent ailleurs. Le temps n’a pas la même durée, la même saveur. Les couleurs sont autres. Petit à petit, on se ressource et on devient autre.

LIMA : UNE CAPITALE TENTACULAIRE
MIRAFLORES

Nuit réparatrice mais réveil tôt en raison du décalage horaire. Petite ballade dans le quartier de notre hôtel, Miraflores puis taxi en direction du centre historique.

LE CENTRE HISTORIQUE

La Plaza Mayor est entourée de bâtiments néo-coloniaux : Municipalidad, Palacio de Gobierno qui est la résidence du Président avec une superbe fontaine de bronze au centre de la place. Nous ne pouvons pas l’approcher car l’accès est fermé par la police en raison des manifestations qui ont lieu tout près Plaza San Martin.

La belle cathédrale édifiée dès la fondation de Lima se dresse sur la place majestueuse lorsqu’elle surgit à travers les palmiers.

Le Palacio Arzobispal est impressionnant en style baroque avec ses balcons en bois sculpté.

Nous continuons ensuite vers la Casa de la Literatura peruana créée en 1851 en même temps que la première ligne de chemin de fer en Amérique du Sud. La bibliothèque Vargas LLosa est très belle et nous faisons le tour d’une exposition sur une féministe, Magda Portal.

Basilica y couvento de San Francisco de Asis, très beau, avec sa façade jaune et les clochers dans lesquels nichent des pigeons qui de temps en temps font un ballet en effectuant plusieurs tours de la petite cour devant l’église.

Jr de la Union, artère piétonne avec demeures coloniales et magasins en direction de la Plaza San Martin où se déroule une manifestation d’un syndicat d’ouvriers. Forte présence policière. Les habitants en tenue traditionnelle contrastent sur cette grande place cernée de bâtiments élégants avec au centre la statue équestre du général San Martin.

BARRANCO

Taxi en direction de Barranco où nous déjeunons chez El Tio Mario où nous goutons des spécialités locales : lomo salvado (filet de boeuf au wok avec légumes et riz), poulet grillé avec pommes de terre en buvant la chicha morada (boisson sucrée faite avec du maïs violet bouilli et des épices). Les salles du restaurant sont peintes avec des couleurs vives et la pause est agréable.

Nous flânons ensuite dans le quartier pour admirer el puente de suspiros, le pont des soupirs, très différent de celui de Venise, dans un joli jardin exotique avec de beaux graffitis. Le pont des soupirs, symbole de la dernière image de la liberté, avant la condamnation pour un prisonnier …

Jolies villas coloniales dans ce quartier un peu plus bobo entre l’avenue San Martin et l’océan où certains pratiquent le parapente.

Halte thé dans le café Charlotte avant de rejoindre à pieds Miraflores, le quartier résidentiel de Lima où se trouve notre hôtel.

Impression mitigée de Lima, capitale immense, jeune, contrastée selon les quartiers, bruyante avec toutes ses voitures et ses embouteillages.

Une journée n’est pas suffisante mais nous avons clairement besoin de plus de nature.

Dîner dans un très bon restaurant italien que nous avons repéré tout près de notre hôtel : La Plazita Lima.

 

Comments

  1. Super article, merci. Bonne continuation à vous !

Submit a Comment

Posted By

Categories