Image
Top
Navigation
2 octobre 2014

3 semaines de rêve au Brésil : Salvador da Bahia, la ville colorée

10ème JOUR

6 août 2014

Le jour se lève tôt au Brésil. Nous avons dormi les fenêtres ouvertes sur la Baie de Tous les Saints.

La baie s’appelle ainsi car le navigateur italien Amerigo Vespucci l’a découverte le 1er novembre 1501, fête de la Toussaint et l’a appelée Salvador da Bahia de Todos os Santos.

Le bruit du port au loin. Un léger vent pénètre dans la maison. Les effluves du petit déjeuner qui se prépare quelques étages plus bas nous invitent à nous lever.

PETIT DEJEUNER GARGANTUESQUE

Le petit déjeuner se prend sur l’immense terrasse de la Pousada. La cuisine est ouverte sur la salle de petit déjeuner qui elle-même est en plein air, abritée par le toit des étages supérieurs et donnant sur la Baie. Beaucoup de plantes et de jolies fleurs.

Brésil 2014

Brésil 2014

Les cuisinières s’affairent. Les bruits de casseroles qui s’entrechoquent et l’odeur du café et des gâteaux qui sortent du four promettent un petit déjeuner inoubliable.

Sur l’immense table en libre service, toutes sortes de gâteaux sucrés ou salés sortent tout juste du four. Un ventilateur éloigne les insectes gourmands. Le mobilier de bois est très chaleureux. Le service de table est blanc ce matin. Demain, il sera bleu et blanc. Chaque détail montre le plaisir de bien recevoir et la qualité de ce moment s’apparente au bonheur.

RUA DIREITA DE SANTO ANTONIO

La Pousada do Boqueirao se trouve au nord du Pelourinho dans la rue Direita de Santo Antonio à environ quinze minutes de la ville haute qui est le centre historique.

Brésil 2014

La rue est longée de très jolies maisons anciennes aux façades colorées.

Brésil 2014

Il s’agit d’un vieux quartier populaire qui se développe progressivement car si quelques maisons sont encore délabrées, d’autres sont retapées par leurs propriétaires et certaines sont même transformées en pousada et/ou en restaurant.

Les demeures sont parfois couvertes d’azulejos emblématiques de la présence des portugais il y a longtemps.

Brésil 2014

Quelques églises de couleur dans les rues adjacentes car la ville en compte énormément.

Brésil 2014

Nous nous dirigeons vers le Pelourinho mais en chemin nous nous arrêtons pour entrer dans une très belle église dans laquelle se tient une messe matinale, l’igreja do Carmo. Elle jouxte un couvent qui abrite un hôtel de luxe.

Brésil 2014

LE PELOURINHO

Salvador Da Bahia a été fondée par Tomé de Souza en 1549 et elle a été jusqu’en 1763 la capitale du Brésil colonial.

Brésil 2014

Largo do Pelourhino est le centre de la vieille ville. La place est très pentue. Elle est entourée de magnifiques demeures qui appartenaient aux riches seigneurs du sucre.

Brésil 2014

« Pelourinho » signifie « pilori ». C’est en effet sur cette place qu’étaient fouettés parfois à mort les criminels et les seigneurs assistaient de leur balcon au supplice … Les temps ont changé heureusement et maintenant la place est rempli de touristes en haute saison. Nous la verrons quasiment vide en cet hiver brésilien.

L’igreja NS do Rosario dos Pretos a été construite par des esclaves et tous les saints y sont noirs.

Brésil 2014

Brésil 2014

La vue sur la vieille ville et ses maisons colorées est très belle. Nous restons un bon moment à l’abri des vendeurs à la sauvette et dans le calme de cette église dans laquelle nous sommes les seuls visiteurs !

Brésil 2014Brésil 2014

Ensuite, direction Terreiro de Jesus.

TERREIRO DE JESUS

La place est très animée avec des danseurs de capoeira et des femmes vêtues de vêtements d’époque qui attendent pour se faire photographier.

Brésil 2014

L’ambiance est très touristique et l’endroit est vraiment magnifique.

Brésil 2014

Nous descendons vers Largo do Cruzeiro de Sao Francisco où nous admirons l’incroyable église qui est sur la couverture du guide du Routard cette année.

Brésil 2014

Nous prenons de sillonner un peu au hasard les ruelles pavées de la vieille ville qui a été très bien restaurée. Des enfants crient et se bousculent en sortant de l’école. De nombreux vendeurs à la sauvette nous interpellent pour nous vendre des babioles.

Pique-nique sur la Praça Municipal avant d’aller faire un tour du côté de la ville basse.

LA VILLE BASSE

Nous prenons l’elevador Lacerda, immense bâtiment qui abrite un ascenseur qui a été offert par le Danemark et permet de rejoindre la ville basse qui se trouve en bord de mer.

Brésil 2014

Le temps se couvre. Nous nous abritons au Mercado Modelo qui est un marché couvert très touristique dans lequel on fait le plein de bracelets emblématiques de Salvador et de tongs havaianas.

Les bâtiments autour du marché portent les marques du temps et le contraste avec la ville haute si bien restaurée est frappant.

Brésil 2014

Brésil 2014

Nous ne nous attardons pas. Un groupe de junkies près du port. Beaucoup d’agitation.

Brésil 2014

Brésil 2014

Nous rejoignons la ville haute.

Pendant l’averse tropicale, nous dégustons une très bonne glace aux fruits locaux chez Georges Laporte, un glacier français qui se trouve largo do Cruzeiro de Sao Francisco.

La fin de journée approche car si le soleil se lève tôt au Brésil, à 17h30, il se couche déjà.

Très bon dîner dans notre Pousada. Nous l’avions commandé le matin avant de partir : tagliatelles à la sauce tomate faites par les gentilles cuisinières. Les propriétaires sont italiens ! On se sent comme à la maison. Cette adresse est vraiment géniale !

Comments

  1. Neuville

    Tout aussi agréable de voir ton séjour, ça me donne de plus en plus envie d’y aller.
    Encore merci, Nath. Ascension

  2. Yvette

    les photos sont toujours aussi magiques, Je me régale de tes commentaires….

  3. Marina

    Bonjour, petite question entre Rio et Salvador, avez vous pris un vol interne ou transport en bus ?
    Merci en tout cas pour ce beau récit de voyage

    • Bonjour Marina,
      merci pour votre commentaire ! Nous avons pris l’avions car les distances sont longues au Brésil … tout dépend du temps dont on dispose !
      bon voyage,
      Nathalie

Submit a Comment

Posted By

Categories