Image
Top
Navigation
18 avril 2018

8 jours en République Dominicaine : en route vers Las Terrenas

30 octobre 2017

Réveil à 5 heures du matin car notre guagua (bus local) part à 6h45 pour Las Terrenas. Petit déjeuner improvisé sur le coin du bar de la cuisine avec les restes du pain de mie du dîner, de la confiture d’ananas, des bananes excellentes, du jus d’orange local pas terrible et du nescafé. Tout a une saveur spéciale car je me sens bien avec mes deux grandes filles.

LA ROUTE

Uber jusqu’à la petite station de guaguas. Quelques passagers sont arrivés dont mon futur compagnon de route, un peintre de villas à Las Terrenas, qui me demande s’il peut s’assoir à côté de moi alors que le mini-bus est bien vide … Il est gentil mais un peu lourd. Il me parle en espagnol tout le long du trajet sachant que je n’ai jamais appris cette langue mais je finis par la comprendre !

Départ de Santiago où Elise reviendra ensuite pour terminer son stage.

Même autoroute que la veille puis des routes plus petites à travers de jolis villages, les rizières, la végétation luxuriante. Ce pays est très vert. La musique dominicaine retentit, ultra présente dans la vie des gens.

Pause pour changer un pneu. La vie défile devant nous. L’esprit s’égare et se pause sur un palmier, un paysage nouveau. On cherche à savoir pourquoi il y a autant de rizières par exemple et la réponse est toute simple : la nourriture est à base de riz ici et le climat est propice pour cette culture.

Nous arrivons en fin de matinée par la magnifique route de montagne qui surplombe une baie à la beauté à couper le souffle. Mer bleue à perte de vue. Plages de sable fin : la République Dominicaine des cartes postales.

LAS TERRENAS

Nous prenons un taxi qui nous conduit à un joli petit hôtel qui comprend 2 chambres, une jolie piscine et qui propose le petit-déjeuner : le Liberty Bed and Breakfast. Très soigné, très calme et très beau.

La partie haute de Las Terrenas a gardé son charme authentique avec des maisons créoles en bois colorées, des échoppes ouvertes sur la rue, les gens assis devant sur des chaises en plastique. En revanche, lorsque l’on s’approche de la mer, l’ambiance est plus touristique. On sent que l’expansion de cette jolie ville est en cours.

Après avoir découvert notre hôtel pour 4 nuits, direction les petits restos en bois très colorés à l’est du village des pêcheurs où nous mangeons du poisson grillé les pieds dans le sable. Cool !

Puis, marche le long des plages jusqu’à la plage Las Ballenas où nous passons un merveilleux après-midi de baignade, lecture, repos.

Dîner dans l’un des restaurants du village des pêcheurs et coucher tôt !

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Posted By

Categories