Image
Top
Navigation
7 février 2014

12 jours au Vietnam : rouge propagande

Est-ce le sang des victimes des guerres successives qui guide le graphisme des affiches de propagande ? Ou bien est-ce l’intensité de cette couleur extrême qui traduit le mieux les valeurs et les messages du Parti communiste ?

Le rouge est sur le drapeau, sur les affiches, il est omniprésent.

La publicité au Vietnam est très orientée propagande avec beaucoup de drapeaux (étoile jaune sur fond … rouge), la présence d’Ho-Chi-Minh et un dessin très stylé et très naïf. Le parti  communiste continue en effet de placarder sa propagande un peu partout dans le pays.

Pour mémoire, le Vietnam est un Etat à parti unique, dirigé par le Parti communiste vietnamien. Les évolutions économiques et sociales importantes que connaît le pays n’ont pas eu jusqu’à présent de véritable répercussion dans le domaine politique. Le Comité central et le Bureau politique dominent le processus de décision et le Parti communiste est présent à tous les niveaux de la collectivité nationale ainsi qu’au sein de l’administration, des écoles, des entreprises, des organisations socio-professionnelles, de l’armée et de la police.

Quant à Ho Chi Minh, « Oncle Ho », il est considéré comme le père de la Nation. Il est le symbole de la lutte contre les impérialismes français et américain et c’est lui qui a mené le pays vers son indépendance. Même si il est mort en 1969, son image est encore omniprésente au Vietnam. Il est donc tout à fait logique qu’il soit représenté sur les affiches avec son sourire sympathique et sa jolie barbiche blanche.

On peut sans doute parler d’un véritable art de l’affiche de propagande au Vietnam. On trouve d’ailleurs dans le vieux quartier de Hanoï des reproductions d’affiches qui pour certaines d’entre elles remontent aux années de guerre avec des slogans anti-français ou anti-américains.

Les thèmes actuels sont très variés. Il peut s’agir de simples campagnes d’information civique comme par exemple ci-dessous la prévention des accidents de la circulation pour les piétons et l’interdiction de traverser au feu rouge :

La sécurité routière à Hanoï

La sécurité routière à Hanoï

Le sujet peut être une commémoration. Quand nous avons séjourné au Vietnam, il s’agissait de l’anniversaire de la victoire de la guerre contre les Américains le 30 avril 2008 et de la fête du travail, le 1er mai :

L'anniversaire de la victoire de la guerre contre les Américains le 30 avril 2008

L’anniversaire de la victoire de la guerre contre les Américains le 30 avril 2008

La fête du 1er mai

La fête du 1er mai

Les affiches sont très belles. Les couleurs véhiculent l’optimisme et l’espoir. On sent un message de rassemblement du peuple pour le conduire vers une vie meilleure.

Les grandes affiches que l’on trouve aussi bien dans la campagne qu’à l’abord des grandes villes ont une fin politique. Sur la suivante à Da Nang, Ho Chi Minh est pris en exemple. Le slogan : « Apprendre et faire comme Ho Chi Minh pour que le peuple soit aussi riche que le pays » est mis sur un bandeau rouge, symbole du Parti communiste qui dirige le pays. Les principales catégories sociales du pays sont réunies : armée, ouvriers, ethnies. Une écolière et une femme sont présentes. Les drapeaux décorent les immeubles qui symbolisent la modernité et tout le monde est enveloppé sous les ailes protectrices de l’immense colombe dans un message de paix.

"Apprendre et faire comme Ho Chi Minh pour que le peuple soit aussi riche que le pays"

« Apprendre et faire comme Ho Chi Minh pour que le peuple soit aussi riche que le pays »

On retrouve l’oiseau blanc, les différentes catégories socio-professionnelles, la modernité de la ville et cette fois-ci un immense arc-en-ciel dans la suivante :

Vietnam 2008

Même thématique à Hôi An mais la propagande semble ciblée sur la prospérité de la région. Mêmes couleurs vives et primaires. La ville d’Hôi An est très bien dessinée et les insignes du Parti communiste ressortent sur le rouge. Le message politique est clair et ces affiches sont là pour guider le peuple et lui rappeler ses objectifs.

"Les habitants de Hôi An se rassemblent pour décider de la politique de la région."

« Les habitants de Hôi An se rassemblent pour décider de la politique de la région. »

"Tout le monde travaille pour que le peuple soit aussi riche que le pays."

« Tout le monde travaille pour que le peuple soit aussi riche que le pays. »

Notre guide et notre chauffeur n’ont pas compris pourquoi nous photographions ces affiches et même si ils sont restés très réservés sur le sujet, on a senti qu’ils n’étaient pas complètement touchés par les messages de la propagande, voire qu’ils étaient irrités par ces propos grandiloquents et déconnectés de la vraie vie.

Pour ma part, j’ai été très impressionnée par le graphisme très travaillé de ces affiches et au-delà du message politique utopique et décalé, mais qui je le comprends très bien peut être agaçant pour les Vietnamiens, elles sont très belles à regarder.

En outre, il est difficile de ne pas les voir car il y en a partout et elles sont souvent vraiment immenses !

Oncle Ho, carrefour à Hué

Oncle Ho, carrefour à Hué

Vietnam 2008

Comments

  1. raynal

    Merci Nathalie pour cet éclairage, je rentre tout juste du Vietnam j’ai pris en photo ces propagandes, et étais curieuse de connaitre les messages délivrés, sans conter les messages diffusés parles hauts-parleurs dès 5h30 du mat! c’est du martelage.

  2. Brigitte

    Moi aussi, je rentre du Viet Nam et, à peine rentrée,j’ai cherché sur internet à ce sujet. Ces immenses affiches m’ont interpellée et m’ont rappelé ce que j’avais vu en RDA avant la chute du Mur. Il n’est pas facile de les photographier quand on est dans un véhicule et c’est un peu délicat de demander au guide de nous les traduire toutes. D’une façon générale,, le Viet Nam me semble souffrir d’une véritable pollution visuelle avec toutes ces immenses affiches, qu’elles soient politiques ou commerciales, que l’on voit aussi bien en ville que le long des routes.
    Merci pour ce reportage.

  3. bernard calade

    J’ai séjourné 3 fois 6 semaines au Vietnam.
    On peut affirmer sans crainte d’être contredit que les affiches sur la liberté de la presse, sur la démocratie et la liberté d’association, n’encombrent pas les rues…… ???

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Posted By

Categories