Delhi : une mégalopole colorée

 

Une journée à Delhi le 15 avril 2012 avant de s’envoler vers le Bhoutan. Une journée, ce n’est pas assez pour visiter entièrement la capitale de l’Inde qui compte 13 millions d’habitants et est très étendue mais c’est déjà pas mal pour une 1ère approche de l’Inde.

 

Les rues de Delhi
Les rues de Delhi

 

La ville historique

Pour simplifier, il y a Old Delhi, la ville historique avec le Fort Rouge, la mosquée Jama Masjid et tous les monuments historiques qui en disent long sur l’histoire mouvementée de la ville et New Delhi, la capitale administrative et politique, avec ses larges rues bordées de villas et de jardins luxuriants.

 

Le sud de Delhi

Nous logeons à l’hôtel Amarya Haveli qui se trouve dans les quartier sud de Delhi près de Haus Khas Village, un quartier très vivant avec de jolies boutiques et des restaurants agréables dans lequel il est possible de se rendre facilement en auto-rickshaw.

 

dsc_0029
Les toits de la vieille ville depuis le minaret.

 

Nous avions réservé une voiture avec un chauffeur pour gagner du temps dans nos déplacements. Il nous conduit le matin dans Old Delhi. Nous ne visitons pas le Fort Rouge qui est une énorme forteresse construite en pierre rouge par l’empereur moghol Shah Jahan au milieu du XVIIème siècle. Seuls un quart de cet immense bâtiment est ouvert au public.

 

La mosquée Jama Masjid

La mosquée Jama Masjid

En revanche, nous restons très longtemps à la mosquée Jama Masjid qui se trouve tout prêt du Fort Rouge. C’est la plus grande mosquée d’Inde. Elle a été construite en 1650. Elle peut accueillir 25 000 fidèles dans sa vaste cour. Les galeries sont également très grandes et hautes et beaucoup de fidèles prient dans les petites alcôves. La porte d’entrée de la mosquée est très belle. C’est par cette porte qu’entrait la famille royale.

Nous montons en haut du minaret duquel on a une très belle vue sur les quartiers environnants et les toits de la vieille ville. Nous sympathisons avec un groupe de jeunes élèves d’une école coranique et nous passons pas mal de temps à les photographier puis à regarder ensemble les clichés et à rigoler.

 

 

Les rues de Old Delhi

Ensuite, nous marchons au hasard dans les rues de Old Delhi. La plupart des échoppes sont fermées car on est dimanche. On imagine combien les rues doivent grouiller de monde les jours de semaine.

 

Les rues de Old Delhi.

 

Ballet fascinant de rickshaws à moteur ou à vélo, femmes drapées de saris aux couleurs vives, enfants joyeux souriants, lessive des hommes sur le trottoir, sieste sur les vélos, échoppes de fortune dans les rues. On peut passer des heures à admirer ces scènes de vie de gens pauvres mais souriants, très démunis souvent et vivant dans la rue sans doute. Et puis, il y a aussi toutes les odeurs, tout le bruit de la ville, les klaxons, les fils électriques qui pendent de partout, les bâtiments délabrés la plupart du temps, les escaliers qui mènent on ne sait où, les petites ruelles sombres dans lesquelles on n’ose pas s’aventurer, les déchets amoncelés sur le sol.

 

 

Déjeuner à l’hôtel Imperial

Changement de décor total et retour à l’époque coloniale pour un déjeuner à l’hôtel Imperial. Nous sommes installés dans une très belle salle très bien décorée. Nous déjeunons de choses simples mais avec des couverts en argent et un service digne de ce très bel hôtel de luxe. Nous sommes entourés de riches familles indiennes et de touristes occidentaux. Vue sur les magnifiques bougainvillées, flamboyants et frangipaniers du jardin. Silence réparateur après le brouhaha de Old Delhi.

L’après-midi, nous visitons le tombeau d’Humayn. Il a été construit en 1565 dans un style persan par les monghols. Il a certainement servi de modèle au Taj Mahal.

 

 

Fin de journée

Nous poursuivons notre visite dans New Delhi avec la superbe Gate of India qui fait penser à l’Arc de Triomphe et les quartiers du Parlement et des ministères.

Nous admirons les voitures officielles blanches Ambassador construites par l’entreprise indienne Hindustan Motors dans un style inchangé depuis les années 1950 mais avec un intérieur modernisé. Ces mêmes Ambassador peintes en vert et jaune comme les auto-rickshaws sont des taxis. Fin de journée et dîner sur le toit terrasse de notre hôtel.

 

La superbe Gate of India fait penser à l’Arc de Triomphe.

 

Les voitures officielles blanches Ambassador construites par l’entreprise indienne Hindustan Motors.

 

Ces mêmes Ambassador peintes en vert et jaune comme les auto-rickshaws sont des taxis

 


Inscrivez-vous à la Newsletter.

Plus de récits de voyages

Privacy Preference Center