Quelques jours à Budapest: plongée dans le ghetto, côté Pest

9 mai 2013 : côté Pest, quartier Belvaros avec la Place Vorosmarty et le célèbre salon de thé Gerbaud puis direction l’ancien ghetto juif dans lequel nous passons un très long moment.

Pour moi, c’est le quartier le plus intéressant de Budapest. Historiquement bien-sûr, mais aussi parce que de nombreux petits restaurants, des galeries et des bars se sont installés dans les rues très typiques de ce quartier, ce qui lui confère un caractère très vivant. Enfin, d’un point de vue architectural, l’endroit a des airs de Berlin : beaucoup d’immeubles défraîchis sont en train d’être restaurés, les styles sont très mélangés entre le néoclassique, l’Art déco et le style soviétique.

L’essentiel de la communauté juive de Budapest habitait dans ce quartier avant la seconde guerre mondiale.

LA SYNAGOGUE RUMBACH

Le style mauresque de la synagogue frappe tout de suite. On n’a pas l’impression d’être à Budapest. Le lieu est incroyablement beau et dépaysant.

L'entrée de la synagogue Rumbach
L’entrée de la synagogue Rumbach

L’édifice a été construit à la fin du XIXème siècle.

La coupole est très finement décorée avec une magnifique fleur à huit pétales au sommet.

La coupole de la synagogue Rumbach
La coupole de la synagogue Rumbach
Fleur de la coupole de la synagogue Rumbach
Fleur de la coupole de la synagogue Rumbach

On a du mal à imaginer que 18 000 juifs sans papiers ont été enfermés dans cette synagogue avant d’être déportés et assassinés en Ukraine.

18 000 personnes enfermées ici ...
18 000 personnes enfermées ici …

L’endroit n’est quasiment pas visité et le silence nous envahit.

LA SYNAGOGUE NAGY

A quelques rues de la synagogue Rumbach se trouve la synagogue Nagy qui est la plus grande synagogue du monde après celle de New York. Ambiance totalement différente dans cet immense bâtiment énormément décoré.

Entrée de la synagogue Nagy
Entrée de la synagogue Nagy

C’est un des monuments les plus rutilants de Budapest : que de dorures !

Intérieur de la synagogue Nagy
Intérieur de la synagogue Nagy

On en oublierait le jardin de pierres tombales qui jouxte l’édifice dans lequel sont enterrées plus de 2 000 personnes mortes de faim, de froid et de maladie pendant les 56 jours du ghetto de Budapest.

Plus de 2 000 personnes enterrées dans ce jardin ...
Plus de 2 000 personnes enterrées dans ce jardin …

Un jardin du souvenir honore la mémoire de l’homme d’affaire suédois Raoul Wallenberg qui a réussi à sauver des dizaines de milliers de juifs entre juin 1944 et janvier 1945 en les cachant et en leur fournissant des passeports suédois. Un saule pleureur en acier est dédié aux 600 000 juifs hongrois victimes du nazisme.

Saule pleureur en mémoire aux 600 000 juifs hongrois victimes du nazisme
Saule pleureur en mémoire aux 600 000 juifs hongrois victimes du nazisme

Déjeuner au café de New York dans une ambiance kitchissime !

Café de New York : Renaissance, Baroque … un grand mélange kitch !
Café de New York : Renaissance, Baroque … un grand mélange kitch !

Nous restons longuement à la Maison de la terreur l’après-midi (Cf. l’article suivant).

Nous rentrons à l’hôtel par le quartier du Parlement en passant par le quartier de l’Opéra pour admirer le bâtiment de la Posta Takarekpenztar qui est une chef d’œuvre d’Odon Lechner.

Spectaculaire bâtiment de la Poste
Spectaculaire bâtiment de la Poste

Privacy Preference Center